• Bordeaux Port Atlantique s'inscrit dans une dynamique d'amélioration continue

Projet strategique 2015-2020

BORDEAUX PORT ATLANTIQUE, ACTEUR DU DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE ET CRÉATEUR DE VALEUR AJOUTÉE

 

Le projet stratégique 2015-2020 souligne l’ambition d’un développement soutenu et porteur de nouvelles opportunités. Bordeaux Port Atlantique poursuit sa politique de développement au service des activités industrielles et logistiques du territoire, soutenant ses principales filières et renforçant son offre multi-modale. Au delà du tonnage annuel, le port se positionne également comme acteur de la compétitivité et vise la création d’emplois durables à travers le développement de nouvelles activités. Le projet stratégique représente un investissement global de 110 millions d’euros porté par le port, les collectivités locales, l’État et l’Union Européenne.

 

Il s’articule autour de trois grands axes de développement, construits autour des missions et priorités de Bordeaux Port Atlantique visant la logistique, les activités industrielles et l’aménagement. Objectifs pour Bordeaux Port Atlantique :

  • Améliorer la compétitivité de l’outil portuaire
  • Développer les trafics et l’activité
  • Garantir une intégration environnementale
  • Gérer et valoriser le domaine portuaire et territoriale
  • Améliorer l’efficacité interne et la gouvernance

 

LOGISTIQUE ET INTERMODALITÉ

 

RENFORCER L’ATTRACTIVITÉ DU PORT ET FIDÉLISER LES CLIENTS ET OPÉRATEURS

 

Conforter les principales filières : hydrocarbures, céréales, granulats, chimie

  • Optimisation des accès maritimes, ferroviaires et routiers : amélioration des processus de dragages et approfondissement du chenal, pérennisation du réseau capillaire fret et renforcement du report modal, amélioration des dessertes routières de Bassens, augmentation des capacités des voies ferrées de Bassens
  • Sécurisation des opérations de déchargement, augmentation des capacités de stockage (terre-pleins, hangars), ouverture d’un hub matériaux de construction à Grattequina pour les granulats
  • Objectif : trafic global de 9,5 millions de tonnes par an

 

Développer la filière conteneurs via TCSO Terminal Conteneurs du Sud-Ouest

  • Centralisation du trafic conteneurs au Verdon, connexion à l’agglomération bordelaise via une navette ferroviaire haute fréquence acheminant 95 % des conteneurs, point d’accès unique : Bordeaux fret à Bruges
  • Développement de plateformes intérieures avec connexions multimodales
  • Objectif : doublement du trafic conteneurs

 

Faciliter les formalités administratives et accompagner l’intermodalité

  • Mise en place du guichet unique européen et poursuite de la commercialisation de VIGIE : ports français et/ou étrangers
  • Renforcement des partenariats pour augmenter la part modale du fluvial et du ferroviaire dans les pré post acheminements (VNF, SNCF Réseau, CCI du Lot-et-Garonne…)
  • Objectif : doublement de la part modale ferroviaire dans les pré et post acheminements

 

Faire connaître et valoriser le port

  • Promotion, prospection de nouveaux marchés, représentation en continu sur certains grands marchés porteurs (Chine, Brésil)
  • Soutien de filières à enjeux avec développement de la multimodalité
  • Amélioration de la visibilité de l’activité portuaire comme atout pour le territoire vers les différents publics (clients, collectivités, institutions, médias, grand public, riverains…)

 

DÉCONSTRUCTION, MAINTENANCE NAVALE, ÉNERGIES NOUVELLES RENOUVELABLES

 

FACILITER L’IMPLANTATION D’ACTIVITÉS INDUSTRIELLES

 

Faire de Bordeaux un pôle national pour la déconstruction

  • Rayonnement national de la filière démantèlement de navires à Bordeaux, modernisation de la forme 3 de Bassens pour renforcer l’offre du port et acquérir de nouveaux marchés civils et militaires
  • Ouverture des activités aux bus, trains, navires militaires et matériel industriel avec une offre complète de démantèlement

 

Développer le pôle naval des bassins à flot

  • Accueil d’activités de réparation navale pour les paquebots fluviaux basés à Bordeaux
  • Développement du pôle refit de yachts et création d’une filière d’excellence, créatrice d’emplois

 

Accompagner les filières de demain

  • Soutien de la filière chimie verte sur la presqu’île d’Ambes : nouvelles technologies et nouveaux trafics
  • Accompagnement de la transition énergétique et soutien à l’émergence de filières liées aux Énergies Nouvelles Renouvelables (ENR) pour la création de nouvelles activités sur le port et le territoire aquitain (PEEPOS : Port à Energie et à Economie POSitives)

 

TERRAINS PORTUAIRES PRÊTS À L’EMPLOI, ZONES NATURELLES…

 

AMÉNAGER ET GÉRER LES ESPACES EN LIEN AVEC LES TERRITOIRES

 

Gérer et valoriser le foncier portuaire de manière concertée

  • Mise à disposition de terrains « prêts à l’emploi » : Le Verdon, Grattequina, Sabarèges Pour de nouvelles implantations industrielles et logistiques (gain de 2 à 3 ans sur une nouvelle implantation)
  • Anticipation des démarches administratives (écologie, risque naturel, risque technologique), partage d’un schéma d’aménagement pour chaque terminal, plan de gestion sur les zones naturelles, transferts de gestion vers des organismes compétents

 

Aménager le secteur des bassins à flot

  • Pôle naval et port de plaisance : développement des activités de réparation navale et augmentation des capacités d’accueil pour la plaisance
  • Portage de projets immobiliers d’entreprise, participation à la redynamisation du quartier Bordeaux Maritime

 

Développer les croisières maritimes et fluviales

  • Développement d’un terminal croisières «Médoc » pour accueillir les plus grands paquebots
  • Poursuite de la promotion et du développement de l’escale Bordeaux en partenariat avec les collectivités
  • Objectif : 50 escales annuelles

 

Le projet stratégique a été adopté le 19 novembre par le Conseil de Surveillance du Grand Port Maritime de Bordeaux. Mobilisé autour du développement des trafics, des activités industrielles et de la transition énergétique, le port décline ses ambitions sur le terrain, avec le lancement des principaux chantiers traduisant ses choix de développement. Bordeaux Port Atlantique s’inscrit pour cela dans une dynamique d’amélioration continue, adaptant son fonctionnement en interne et en externe, avec la création de structures adaptées à ses différentes activités. Il met ainsi tout en œuvre pour atteindre ses objectifs de développement partagés avec la place portuaire, et concrétiser sa vision de l’avenir pour le territoire.